skip to Main Content

INITIATION AU PILOTAGE DE L’ANIMATION 2D.

PACK

COMMENT RENDRE
TES ANIMATIONS
FLUIDES ET CRÉDIBLES

Bienvenue à bord du EX/2D – DEEAMO – ton nouveau véhicule d’exploration !

C’est un prototype d’entrainement. Malgré son design rudimentaire il fera l’affaire.

D E E A M O – pour Dynamique, Énergie, heu…

 

Bref…

…Pour tous véhicules il y a des éléments qui reviennent et sont indispensables, peu importe le modèle. 

(Le volant, par exemple ?)

Nous allons voir aujourd’hui 2 éléments essentiels pour FLUIDIFIER tes animations. 

Que tu puisses commencer ton exploration. 

Tu trouveras dans l’interface du bolide Animate :

  • Un TABLEAU DE BORD avec plein d’outils différents en fonction du modèle que tu utilises.
    (ne touche à rien avant la fin de la démonstration… c’est une machine sensible)
  • Un COCKPIT avec une vue assez large sur ton environnement, histoire de voir où tu vas.
  • Un COMPTEUR DE VITESSE qui ici t’indiquera aussi ton avancée dans le temps.

Quand tu conduis tu vas naturellement regarder en face de toi dans ton COCKPIT.
(et éviter l’accident !)

Sur le soft, le cockpit c’est ta scène principale.
Tu vas y dessiner tes différentes images.

 

Mais il te faudra garder un œil sur ton COMPTEUR DE VITESSE.

Ton scénario t’indiquera ton avancée sur la ligne du temps.
La fameuse Timeline.

 

Chacun de ces 2 éléments te permet de modifier la perception de ton animation.

Plus tes dessins seront proches les uns des autres sur ta scène ?

Et plus ton mouvement sera souple et détaillé.

Évidement, c’est un principe et tout dépendra aussi de ce que tu vas animer, de la vitesse que tu veux donner.

 

Si l’intervalle entre tes dessins est trop hasardeux ?

Ton anime sera saccadée… c’est le crash !

Un autre soucis récurrent est de mal positionner tes dessins.
Autrement dit, le dessin est bon mais trop éloigné du précédent.
En animation ce genre de « décalage » se paie chère…

Ça ne fonctionne pas !

(Ici, je ne modifie pas du tout mon ballon. Donc le soucis n’est pas sur le dessin mais uniquement sur mes intervalles)

Il manque des INTERVALLES pour que l’animation soit FLUIDE mais… ce sont de bonnes images-clé !

LE COMPTEUR DE VITESSE OU
COMMENT AJOUTER DES IMAGES D’INTERVALLE.

Sur ton tableau de bord tu peux indiquer la vitesse de ton animation, 24 images par seconde par exemple.

Mais grâce à ton compteur de vitesse tu peux modifier cette cadence durant ton animation.

Par exemple tu peux ralentir un mouvement en écartant tes images-clé.

Derrière, ça te permet de rajouter des dessins sur ta scène pour fluidifier une anime trop saccadée.

Tu peux supprimer des images et accélérer le Rythme de ton animation.

En combinant l’intervalle des dessins sur ta scène et leur enchaînement dans la Timeline…

…tu peux fluidifier tes animations !

Alors comprendre la logique c’est une chose.

Mais il faut évidement t’exercer.

Ça tombe bien j’ai quelques TUTO qui pourrait bien t’aider.

 

 

Fin de l’initiation au  D E E A M O

Bon voyage dans tes prochaines explorations.

Back To Top