skip to Main Content

Tuto : animer une flamme en 3 étapes

Dans ce tutoriel pas à pas, je t’apprends comment dessiner et animer un effet de flamme en 3 étapes, sur le soft de ton choix. Très courant et si demandé… animer une flamme n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît…

C’est une animation à la fois organique, élégante, voluptueuse, et avec une impression de mouvement aléatoire parfaitement maîtrisé…

D’autant qu’il est difficile de tricher, car on a tous une idée très précise de la danse d’une flamme.

 

Dans ce tutoriel, je te propose une technique imparable pour réussir à animer une flamme à tous les coups.

J’utilise Adobe Animate, mais tu peux facilement l’appliquer sur le soft de ton choix.

 

Pour commencer, animer une flamme c’est la combinaison de 2 mouvements !

Donc deux animations en une que je vais dessiner sur 2 calques différents.

Et c’est pourquoi je déconseille de commencer par une flamme si c’est ta première fois.

Pour animer une flamme commence par animer une vague

Si tu observes bien une flamme, cette “danse” gracieuse est évoquée par l’ondulation du feu. 

Dans les vidéos en slow motion, par exemple, tu vois clairement le mouvement d’une vague qui monte en volumes irréguliers.

Le premier mouvement que je vais travailler avec toi c’est donc une animation de vague.

Sur un premier calque, j’anime une vague qui monte à la verticale en prenant soin de faire de belles courbes. 

Cette première animation va maintenant servir de squelette pour animer ton premier élément de ta flamme.

Astuce : si tu trouves que ton animation est trop rapide, essaie de doubler tes images-clé pour tester un autre timing. Ça peut te faire gagner du temps 😉

Du [Ctrl] + [S] tu abuseras ! Et ton animation tu préserveras…

La Déformation est la clé pour animer ta flamme

Le second mouvement que je travaille est une déformation.

Dans l’ordre : 

  1. une flamme apparaît,
  2. se déforme et monte en volumes légers,
  3. puis “sbwourf” gonfle et se déforme encore,
  4. se divise…
  5. et rétrécit pour enfin disparaître. 

À ce niveau de l’animation, pas de perfectionnisme, je travaille grossièrement pour rapidement avoir un résultat.

Je n’ai qu’une envie à ce moment-là, c’est foncer à l’étape que je préfère…

La phase de stylisation qui viendra ensuite.

 

D’ailleurs, un conseil si tu débutes, focus-toi vraiment sur l’animation dans un premier temps, et clean par la suite. Tu peux enchaîner quantité d’animations à l’arrache, l’important est de vite te rendre compte si ça fonctionne. Objectif fluidité !

Combine l'animation de vague et la déformation de flamme

Je crée un nouveau calque.

Puis, je me concentre sur le mouvement de flamme qui danse en sinusoïde. 

Tout d’abord, je m’assure que le point de départ de ma flamme boucle bien, et revient au bon endroit.

À ce moment-là, je dessine mes formes sur tablette avec l’outil Pinceau [b]. Et je me sers de la Gomme [e], comme d’un pinceau pour redéfinir les volumes. -> Lorsque j’anime ma flamme, Gomme et Pinceaux sont un seul et même outil pour moi. 

Je m’assure – avec l’outil [pelure d’oignon]*que l’ensemble de cette première animation ne penche pas trop. J’ajuste au besoin, en mettant mes frames en miroir. 

*C’est le même quelque soit ton soft.

Maintenant, je m’inspire de l’animation de gonflement de flamme. L’objectif, tu t’en doutes,  va être de faire monter cette flamme en suivant le rythme de la vague.

Là encore, attention au perfectionnisme ! Le but est de voir assez vite si tes volumes fonctionnent.

Je travaille mes volumes qui gonflent en montant.

Et je n’hésite pas à ajouter des particules pour diviser légèrement la pointe de ma flamme.

Si tu as suivi L’Art du FX, tu connais la puissance des détails et notamment des particules de feu.

Arrivé en fin d’anime, je reviens sur ma première image et je me cale sur sa forme pour dessiner la dernière image de mon animation. L’image d’intervalle.

J’obtiens ainsi un lien fluide entre les deux et une belle animation qui boucle.

Clairement, si je ne fais pas ça, le mouvement de ma flamme ne bouclera pas.

C’est maintenant que tu peux peaufiner et raffiner ton animation. 

Je regarde donc chaque image, et je retouche ensuite ma forme.

À noter que je n’hésite pas à complètement la redessiner si besoin.

Étape bonus – la Stylisation dans l'animation d'une flamme

Là ! C’est le moment où tu balances ton style, tu te lâches…

…avec tes flammes à toi…

…tes petits détails qui vont rendre encore plus badass ce que je partage ici.

 

Mon tableau d’inspiration de flammes, c’est cadeau !

N’hésite-pas à m’envoyer tes animes…

J’aime suivre l’évolution des copains animateurs !

En parlant de style ! J’ai créé une méthode imparable pour forger et affirmer ton style graphique, ici.

 Artiste | DE FEU

Julien Pingault

Passionné d'animation, je me suis spécialisé dans la réalisation de FX en Flash. Après une prépa en art et une école de jeux-vidéo, j'ai travaillé sur divers projets allant du jeu-vidéo aux livres pour enfants, avec un passage par le turbomédia.
Depuis 3 ans, je travaille sur Dofus où je m'occupe notamment des refontes graphiques des sorts des personnages.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top