skip to Main Content
601
LOGO-NewLanding

5 Étapes pour passer tes animes de "Pas mal" à carrément "WOW"

À QUOI RECONNAIT-ON UNE BONNE ANIME ?

Quelles sont, littéralement, les cases à cocher pour être SÛR de faire un excellent FX ?

Et, dans le même temps, pouvoir juger objectivement des FX que l’on voit ?

Qu’il s’agisse de Motion Design, jeu-vidéo ou dessin animé ces étapes te seront très utiles.

Je te révèle (presque) tout ci-dessous, avec mes 5 étapes pour y parvenir.

Ça te permettra d’avoir une méthode pour tes propres animations.

On entrera dans le détail de chacune de ces étapes par la suite.

ANIMATION

Étape 1 |  L’animation… plutôt évident

C’est la base, la partie la plus exigeante.

  • Créer de bonne Apparitions,
  • des Boucles qui fonctionnent,
  • savoir Déformer nos Volumes,
  • créer des Anticipations, des Retards, etc.

Une bonne anime, et le reste sera un plaisir !

C’est aussi la partie la plus difficile (si t’es là, tu dois le savoir).

C’est pour cette raison que je t’ai préparé un programme complet, avec différents tutoriels, exercices et challenges sur le sujet.

STYLE

Étape 2 |  La forme ou stylisation

Avoir une anime qui fonctionne ne veux pas dire que nos images soient « stylées ».

De manière générale, cette étape est liée à l’animation, mais pour faciliter l’apprentissage et mieux analyser nos FX, je les sépare.

Par exemple, on commencera à animer avec un gros pinceau (où à la souris) pour rester concentré sur l’anime.

(et éviter l’erreur fréquente de prendre beaucoup de temps pour cleaner nos premières images et réaliser que l’anime est pétée…)

C’est maintenant qu’on peu pousser le dessin un peu plus loin, rajouter du détail et donner du caractère à notre anime.

Certains animateurs (notamment dans le dessin animé) sont spécialisés dans ces 2 étapes uniquement. Ils ne touchent pas du tout au reste que l’on voit plus bas. 

LA COULEUR

Étape 3 |  Couleurs et volumes

Durant cette étape, on va évidement coloriser nos frames, mais pas seulement.

On va aussi pouvoir animer les changements de couleurs.

Trop souvent, elles restent les mêmes tout du long.

On va également rajouter des niveaux de couleurs, pour donner du volume à nos FX, que ce soit en aplats ou avec des dégradés.

LE COMPOSITING

Étape 4 |  C’est le moment de faire briller tout ça !

On va rajouter des glows (lueurs), des particules, renforcer l’ambiance choisie (chaleur, froid, magie, dark, ect.)  

Accentuer notre action avec des effets de flous.

Ici aussi, on peut animer le tout, pour éviter d’avoir un compositing uniforme.

Sur de grosses productions, le compositing est réalisé par une équipe à part qui ne fait absolument que ça ! 

En décomposant ces 4 étapes, tu vas pouvoir améliorer méthodiquement tel ou tel point de tes animes.

Ça t’aidera même à mieux analyser ce qui te plaît dans tes références et l’utiliser.

???

Étape 5 | …

Non, il n’y a pas d’erreur, je te réserve la 5e étape pour plus tard.

Pour l’instant, ça restera l’étape secrète.

Chaque étape demande beaucoup de travail pour être maîtrisée.
(comme toi, j’y travaille encore).

Les décomposer te permettra de mieux connaitre tes points forts, et surtout tes points faibles, pour t’améliorer et proposer de meilleures créations.

C’est la base des FX !

Je vais t’aider dans chaque domaine, et ensuite on pourra rentrer dans la maitrise d’effets plus spécifiques : feu, glace, foudre, ect.

Tout ce que j’aime ! 

Et toi, que préfères-tu ?

INVENTIFFOUGUEUX

DEEAMO –

LOGO - Atelier - FX

NE DESCENDS PAS PLUS BAS !

C’est réservé…

…uniquement aux créatifs…

…prêts à devenir…

…de véritables Samuraïs de l’Animation !

L’ART-du-FX—aperçu
Back To Top